Contenido principal del artículo

  • U. Deil
U. Deil
Vol. 8 (1989), Artículos
Aceptado: dic 1, 2009

Resumen

RESUME: Sur les crêtes silicoles du Haut Rif Central, les forêts originelles à cèdre, chêne-vert et chêne-liège ont été largement détruites par l'homme, en particulier à l'adret. Elles ont été remplacées par des groupements secondaires: tout d'abord par des cistaies et génistaies des Cisto-Lavanduletea, et à l'intérieur de l'étage méso-méditerranéen également par des représentants des Pistacio-Rhamnetalia. Les broussailles du Rif Central sont caractérisées par un mélange de cistaies ouest-méditerranéennes et de génistaies méditerranéo-atlantiques. Elles sont réunies dans l'alliance de YHalimio- Cistion atlantici (caractérisée par Cistus laurifolius var. atlanticus, Halimium lasiocalycinum riphaeum, H. alyssoides atlanticum et Genistella tridentata riphaea). Cette alliance est rattachée aux Cisto-Lavanduletea. Elle s'apparente aux Calluno-Ulicetea (en particulier au Stauracanthenion boiviniï) et se place au centre des Cisto-Callunea. Selon l'altitude et le stade de dégradation on distingue les associations suivantes: 1) Dans les combes à neige abritées du vent et exposées au nord au-dessus de 1600 m.s.n.m., on trouve le Genistello tridentatae-Teucrietum oxylepidi. Son cortège floristique montre des similitudes avec le Teucrio mariani-Cistetum laurifolii décrit par VELASCO NEGUERUELA pour les Monts de Tolède. 2) Sur sols profonds entre 1200 et 1800 m.s.n.m. pousse l'association de manteau originelle, le Cytisetum megalanthi: on discute ici de ses affinités avec le Cytiso scoparii-Adenocarpetum decorticantis étudié par VALLE dans la cordillère bétique, avec le Cytisetum mauri (ined.) de la région du Jebel Tazzekka (Moyen Atlas) et avec les associations du Cytision multiflori des montagnes ibériques centrales. 3) Le Cisto laurifolii-Genistetum quadriflorae est le groupement le plus répandu dans l'étage supraméditerranéen. A côté d'une variante typique de moyenne altitude, on peut distinguer une variante de haute altitude à thyms rampants {Thymus riatarum et T. afer) et une variante de basse altitude à bruyères. 4) Les forêts originelles de l'étage mésoméditerranéen moyen à Quercus rotundifolia, Q. suber et Arbutus unedo sont aujourd'hui remplacées presque partout par un maquis ouvert à Q. rotundifolia et Cistus laurifolius. Sur schistes erodes on trouve le deuxième stade de dégradation: YHalimio atlantici-Stauracanthetum boivinii. Quelques variantes de cette association sont très proches du Genistello tridentatae-Ericetum aragonensis des montagnes cantabriques et de Galice. Les travaux de COSTA sur les successions régressives de l'étage ibéro-atlantique montagnard (Chênaies caducifoliées du Quercion pyrenaicae) de la Sierra de Guadarrama et de MARTINEZ PARRAS & MOLERO sur la Cordillère bétique montrent des parallèles frappants entre ces deux massifs et celui du Rif, que ce soit au niveau des formations que des taxons et des syntaxons (associations correspondantes, espèces et schizoéléments vicariantes). D'après les études de PEREZ CHISCANO, des séries de dégradation correspondantes existent également pour les chênaies sempervirentes de l'étage mésoméditerranéen, comme le montre la comparaison du Phillyreo-Arbutetum unedonis pistacietosum du Rif avec celui des Monts de Tolède. Des successions très semblables sont rapportées par ALLIER & LACOSTE pour la série du Quercus ilex du nord de la Corse. Cette première comparaison des séries de dégradation devra être approfondie par une étude phytosociologique sigmatiste.ABSTRACT: After destruction, the forests of cedars and evergreen oaks in the Central High Rif (Morocco) are replaced by different shrub communities: the Genistello tridentatae-Teucrietum oxylepidi in high altitudes with long snow cower, the Cytisetum megalanthi on deep soils, the Cisto laurifolii-Genistetum quadriflorae and the Halimio atlantici-Stauracanthetum boivinii on degraded soils in middle altitudes. All these associations can be enclosed into the Halimio-Cistion atlantici (Cisto-Lavanduletea). Similarities between moroccan and Spanish communities are discussed and degradation series on acid soils in the Rif mountains are compared to those from other mediterranean mountains.

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Detalles del artículo